Green Hacking ou comment fonder votre réseau de colibris en entreprise

Mis à jour : 10 oct. 2019

Sans parler d'avoir une grande sensibilité environnementale, chaque jour des petits actes d'incivilités au bureau vous exaspèrent… Tant de gaspillage alimentaire à la cantine, (on préfère demander trop et finalement on est vite rassasié et la moitié part à la poubelle - pendant qu'a l'autre bout de la rue des personnes sont dans le besoin..) - ou l'excès d'impression papier (oui Marie-Louise votre directrice à l'ancienne école souhaite que vous lui IMPRIMIEZ TOUS SES EMAILS), ou encore tous ces gobelets en plastique utilisés chaque jour par facilité (et oui aussitôt utilisé on jette - tellement plus facile que de laver sa propre tasse ou son propre verre !)…Bref, toute une somme de petits actes qui se cumulent, mais comme tout le monde vous soupirez et vous replongez dans le rythme effréné professionnel. Au mieux vous délestez la responsabilité aux services généraux ou RSE pour éventuellement régler ce type de problématique car vous jugez ce combat vain ou trop colossal pour vos frêles épaules…



Connaissez-vous la légende amérindienne du colibri popularisé par Pierre Rabhi ?


En gros, il y a un gigantesque incendie de forêt (type du dernier qui a défrayé la chronique en Amazonie) et un colibri vole à la rivière et prend au vol quelques gouttes d'eau qu'il déverse sur la forêt en flamme et il ne cesse les allers-retours pour contribuer à sa modeste échelle a la survie de la forêt, les animaux sont intrigués par ses efforts et un tatou lui dit :


"Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "

Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."


Et à l'échelle citoyenne, Pierre Rabhi a fondé le mouvement des Colibris, pour que chacun puisse agir avec des petits gestes pour un monde plus durable au niveau environnemental.


Chacun par des petits gestes du quotidien a un rôle à jouer pour un monde plus résilient et responsable. Je dois avouer que je suis une adepte de ce concept - qui symbolise la résilience, du positivisme a toute épreuve & la solidarité.


Et…difficile de passer à côté d'un phénomène de société -> Journées de mobilisation mondiale contre le climat, journées de mobilisation citoyenne dans les villes pour lutter contre les déchets (World Clean Up Day »), journées contre le gaspillage alimentaire, et même les leaders industriels nous vendent à grand renfort de campagne publicitaire, des marques plus responsable, plus éthique, plus "verte".


Une grande tendance qui franchit également le seuil de la vie au bureau avec des collaborateurs qui souhaitent s'engager pour un environnement de travail plus respectueux pour le bien être des collaborateurs.


En somme mieux vivre son quotidien, manger sain, consommer responsablement & durablement au bureau tout autant que dans sa vie quotidienne (après tout on passe un temps non négligeable au bureau !).


Et pourquoi pas fonder votre réseau de colibris et de "Green Hackers" en entreprise ?

A noter, que je ne suis pas à l'origine de ce mouvement dans mon entreprise, mais l'initiative est réellement inspirante et je souhaite la partager afin qu'elle s'essaime dans l'esprit du collectif des colibris.

Pourquoi devenir un colibri & engager vos collaborateurs ?


1.Facteur de Sens en entreprise -> Un colibri mène un projet porteur de sens, il agit pour un meilleur impact dans son entreprise.


2.Prise d'initiative -> Chacun apporte sa contribution pour améliorer le quotidien de l'ensemble des collaborateurs autour des valeurs de l'entreprise, d'une politique responsable (RSE) et fait preuve d'engagement et mobilise les troupes -> Règle d'or ne pas rester isolé et au fil du temps avoir un ou plusieurs sponsors, des alliés indispensable pour de belles et positives avancées !


3.Être le moteur du changement : Le changement c'est maintenant, ne repoussez plus, c'est votre changement qui détermine le changement de votre entreprise, devenez et mobilisez les Green Hackers de votre entreprise. Agissez par des petits gestes et inspirez les autres !



Comment fonder votre réseau de "Green hackers" ?


Pour mener ce type d'actions et avoir de l'impact il ne faut surtout pas être isolé.


Souvent en tant qu'assistante on est victime du syndrome de l'imposteur, on ne sent pas légitime, on minimise nos actes, on ne souhaite pas être le centre de l'attention…Pourtant on est bien des graines de colibris dans nos équipes !

Vos premiers alliés peuvent être vos pairs assistantes ou vos collègues. Chaque assistante peut déjà accomplir des actes militants - ne travailler qu'avec des fournisseurs éthiques (ex : un traiteur qui redistribue les plateaux repas/cocktail non consommés via des maraudes), etc…


Si vous avez un réseau social d'entreprise (Slack, Workplace, Yammer ou pourquoi pas créer un groupe WhatsApp a défaut de RSE…), il suffit de créer un groupe "Colibris" et inviter dans ce groupe des personnes de votre entreprise qui ont des sensibilités RSE, environnementale, et demander qu'elle coopte d'autres personnes dans le groupe et "petit à petit l'oiseau fait son nid".


Une logique de réseau avec un rituel "les cafés envie d'agir"



Une fois que vous aurez fondé un premier petit groupe (pas besoin d'être 10 personnes, vous pouvez débuter à 3 personnes) proposez un "café amical" pour discuter des problématiques identifiées au bureau (ex : gestion du tri du déchet.). Il s'agit lors de ce premier échange de dresser un inventaire exhaustif avec des actions correctrices envisagées.


Attention chaque colibri doit s'engager dans une action qu'il aura mise en œuvre lors du prochain café. Il peut s'agir de changer une habitude (ex : pour lutter contre l'impression massive de documents prendre l'habitude de travailler sur deux écrans) recruter un nouveau colibri pour la prochain café & éventuellement une personne "clé" qui pourra jouer le rôle de sponsor sur une "mission de Green Hacking" des Colibris. Il ne s'agit pas de râler, ronchonner pour ronchonner, il faut être responsable par des actes et bien sûr plus vous êtes nombreux, plus la responsabilité est partagée.


Après son premier café, la première action de chaque colibri est de recruter un autre colibri pour le prochain café et si possible une personne "influente" qui pourra devenir l'un des sponsors des Colibris (ex : responsable RSE, des services généraux). Il faut s'entourer d'alliés, il ne s'agit pas d'être une bande de "joyeux lurons révolutionnaires", (oui on connaît la mauvaise image des militants végan par exemple) il ne faut pas se regrouper pour s'isoler en silo, il s'agit d'agir pour le collectif en bonne intelligence avec des alliés stratégiques, par principe il n'y aucune exclusion c'est la règle d'or (même un potentiel "opposant" peut devenir votre "allié", c'est la force du collectif).


Il faut établir une routine pour ces cafés, vous pouvez en organiser un par mois & faire un suivi des actions via un fichier partagé (sur un fichier de partage adapté type Google Drive/One Drive etc..).


Le principe de ces cafés et d'accueillir les nouveaux colibris, faire le point sur les projets en cours et suivre les avancées de chacun & solliciter le collectif en cas de besoin. Le groupe "Colibri" (RSE =Slack, Workplace etc.) permet de partager des initiatives intéressantes, les avancées des missions et de faire vivre la communauté en dehors des cafés mensuels, partager ses succès et bien sûr de recevoir les invitations pour les prochains cafés.


Il faut aussi créer des règles pour les colibris, publiées dans le groupe RSE des Colibris avec les do et les Don’t, c'est comme un code de bonne conduite et d'engagement et oui la règle d'or c'est l'engagement comme vous l'aurez compris !



Du Green Hacking qui ne reste pas l'ombre


C'est bien d'agir de prévoir des plans d'actions, mais il est aussi important de communiquer et de sensibiliser vos collaborateurs avant de mettre en œuvres des actions clés - ça peut passer par une sensibilisation à l'heure du déjeuner ou au petit café du matin (en fonction de vos rituels d'entreprise) sur le mouvement des colibris. Et il y a pas mal de dates clés qui peuvent être stratégiques pour ce type de communication : la journée anti-gaspillage alimentaire (si vous souhaitez vous engager sur cet axe), la journée de l'environnement (5 juin), le world clean up Day …ou créer votre propre date d'engagement collaborateur pour les colibris. Il faut développer une image positive jouer sur la carte "des troublions positifs" pas de "troubleurs de fêtes" (oui car parfois certaines actions imposent certaines contraintes aux collaborateurs (ex : éco gestes avec respect des consignes de tri). Il faut donc agir avec pédagogie, et quoi de mieux que de faire appel à une team d'experts externe par exemple des associations ou ONG spécialiste du domaine (gros plus cela ne coûte rien à l’entreprise !).


Par exemple, vous pouvez organiser chaque année une journée dédiée "Journée de l'environnement" et faire participer des acteurs (ONG) pour des stands, conférences, jeux pour sensibiliser et distribuer pour l'occasion des ecocups (pour lutter contre l'usage des gobelets).


Exemples d'actions menées par le réseau de colibris interne : plus de bio et d'alternatives végétales et de produits frais à la cantine, fin des gobelets à la cafétéria (chacun peut apporter sa tasse pour les distributeurs de boissons automatique ou une tasse est distribuée pour le café en gras et mise en place de lave-vaisselle pour le nettoyage des tasses), changement de partenaire pour le recyclage et sensibilisation au tri & meilleur taux de recyclage, pour la semaine du nettoyage création d'un challenge collaborateur avec un kit de nettoyage à utiliser lors d'une session running ou de marche…et toutes ces actions ont été déployées en l'espace d'une année, impressionnant n'est-ce pas ?

Oui certes je ne suis pas à l'initiative de ce réseau colibri en entreprise, mais malgré tout j'ai eu des actes militants de colibri tant au niveau de mon équipe que dans le cadre de mes missions CE & d'assistante :


-Distribution d'ecocups à l'ensemble des collaborateurs dans le cadre du CE (mon acte militant pour éviter l'usage des gobelets plastiques - une ecocup ça s'utilise indéfiniment du moment qu'on les lave !)


-Distribution de gourdes a recharger à la fontaine lors d'un séminaire pour éviter non seulement le coût d'achat de bouteilles d'eau mais aussi de sensibiliser les collaborateurs sur un acte militant simple - avoir une gourde au bureau, dans son sac ça évite tout simplement l'achat de bouteilles en plastique.


-Collecte de vêtements, de livres pour des associations, ONG


-Utilisation de traiteurs éthiques et solidaires lors d'évènements (traiteur qui valorise le Women empowerment, ou qui récupère les repas non consommés pour redistribution auprès des plus défavorisés).





Si je l'ai fait, pourquoi pas vous ? Chaque geste compte, le premier acte militant c'est vous qui le faite et vous pouvez l'essaimer via un groupe de colibris, de joyeux lurons de Green Hackers en entreprise.

"Ne doutez jamais du fait qu'un petit nombre de gens décidés et engagés peuvent changer le monde" Margaret Mead.

#office hacking#green office hacking#green hacking#office colibri#colibri en entreprise#

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now